Découvrir le Saanenland en hiver et se reposer du stress quotidien

Gstaad est bien plus qu’une station de ski d’hiver pour célébrités – bienvenue dans le Saanenland décontracté.

Tout le monde connaît Gstaad. C’est l’endroit où les beaux et riches du monde entier passent leurs vacances d’hiver. Mais lors de mon séjour au Saanenland, ce ne sont pas les vestes de ski des créateurs qui m’ont le plus frappé. J’ai plutôt eu la nette sensation de lever le pied – et je ne m’y attendais pas. En effet, la devise de la région dans l’Oberland bernois est « come up and slow down », et c’est bien plus qu’un message marketing.

Le charmant village de Gstaad se montre sous son meilleur jour. ©Christina Ragettli

La simple vue depuis l’auberge de jeunesse de Gstaad, dans le Saanenland, me ramène déjà à la terre : partout, dans la superbe vallée, se trouvent des chalets accueillants entourés de sommets. Marianne, la directrice de l’auberge de jeunesse de Gstaad, m’explique par ailleurs que la région est très soudée. Ici, on ne trouve pas de chaînes de grandes entreprises. En revanche, les hôteliers et les entreprises s’aident mutuellement et on est accueilli à bras ouverts. La région a ainsi réussi à conserver son caractère original, ce qui, dans certaines régions de montagne, fait défaut.

L’auberge de jeunesse de Saanen a été reconstruite en 2014. ©Christina Ragettli

Mais que peut-on faire en hiver à Gstaad ?

La région est un véritable paradis de la luge. On y trouve six pistes de luge pour différents niveaux ainsi qu’une offre de luge nocturne. Les luges peuvent être louées sur place – et c’est parti. J’ai testé le Horneggli Run et j’ai adoré ; les pistes sont dans un état irréprochable et c’est très amusant de dévaler la montagne avec les super luges de location de Gstaad.

Qu’est-ce que tu attends ? A vos traîneaux, prêts, partez ! ©Christina Ragettli

Les différents domaines skiables autour de Gstaad

200 kilomètres de pistes sont à la disposition des skieurs et snowboardeurs autour de Gstaad. Je recommande de choisir le matin entre le domaine « Oeschseite/Saanenmöser/Schönried » et «Rübeldorf/Eggli/Rougement». Le domaine autour de Saanenmöser est un peu plus grand et on peut skier davantage. Le choix de restaurants y est plus vaste, on peut tester ses capacités dans le snowpark et les plaisirs de la luge peuvent se donner libre cours. Le domaine autour de Rougement est un peu plus raide et plus calme, et quelques pistes longent de spectaculaires parois rocheuses autour de la Videmanette.

Ceux qui le souhaitent peuvent également partir à la découverte du domaine skiable des Diablerets 3000, situé juste derrière Gsteig, mais qui n’est pas compris dans le forfait de ski de Gstaad.

Des conditions optimales règnent dans l’Oberland bernois ! ©Christina Ragettli

Envie d’un évènement spécial ?

Alors, j’ai un super conseil pour tous les fans de l’hiver à Gstaad. À Saanersloch (au-dessus de la station supérieure de Saanenmöser) se trouve l’Iglu Dorf, un village d’igloos ! On peut y déguster une fondue au fromage ou participer à Mistery Iglu. « Mistery Iglu », c’est quoi ? Igloo Mystère est comparable aux salles de jeux, les « escape room », comme on en connaît en ville et qui jouissent d’une grande popularité. L’igloo mystère de Saanersloch est une activité idéale à faire en équipe ou en famille. Il s’agit de résoudre différentes énigmes en 45 minutes pour trouver le cristal de glace caché. Bonne chance et surtout amusez-vous bien !

L’après-midi, faites encore un peu travailler vos méninges ! ©Christina Ragettli

Faire le plein de vitamine D dans l’auberge de jeunesse baignée de lumière de Gstaad

L’auberge de jeunesse de Gstaad a été inaugurée après une nouvelle construction en 2014 et construite conformément à la norme Minergie P-Eco. L’hébergement, parfaitement intégré dans le paysage, séduit par ses grands espaces ouverts. Presque toutes les pièces sont baignées de lumière et offrent une vue magnifique sur la région, ce qui a valu à l’auberge de jeunesse du Saanenland d’être récompensée par le prix « Watt d’or » dans la catégorie « Bâtiments et Espace ».

Devant l’auberge de jeunesse, une terrasse confortable permet de se détendre – ou d’attendre la navette qui part près de l’auberge.

Dans ces conditions, le travail est directement beaucoup plus facile. ©Christina Ragettli

L’auberge de jeunesse de Gstaad offre également la possibilité de travailler sur place, et d’associer ainsi plaisir, repos et travail. En effet, le lobby et la salle à manger se prêtent parfaitement à l’offre « Work`n`snow » avec Wifi, eau et vue sur la montagne inclus.

Lumineuses et offrant une vue à couper le souffle – les chambres de l’Auberge de Jeunesse Gstaad. ©Christina Ragettli

À propos de l'auteur

Christina Ragettli est une Grisonne et une montagnarde absolue. En plus de son travail de responsable marketing et communication dans le secteur du tourisme, elle aime faire de la randonnée ou du ski.

Sur son blog wildmountainheart.ch, elle emmène ses lecteurs dans ses aventures. Par exemple, lorsqu’en été 2020, elle a parcouru seule 2000 kilomètres à travers les Alpes sur la Via Alpina avec sa tente, pendant près de cinq mois.
En avril 2022, elle publiera également son livre « VON WEGEN ».

En outre, Christina soutient son frère et professionnel du freeski Andri Ragettli dans tous les aspects de la communication, a écrit son livre « ATTACK YOUR DREAMS » (à paraître au printemps 2022) et est auteur bénévole pour le Club alpin suisse (CAS) section Terri.

Suis aussi les histoires de Christina sur les auberges de jeunesse sur Instagram:

instagram.com/swissyouthhostels
instagram.com/christinara

Action & aventure Familles Amis Conseils hostel Dans les montagnes Couples

Les commentaires sont fermés.