Découvre Interlaken d’une manière différente à vélo!

Notre mission pour les vacances était claire : découvrir de nouveaux itinéraires. À la recherche de sentiers difficiles et spectaculaires, nous avons trouvé ce que nous cherchions en Suisse centrale : dans la région d'Interlaken.

Adrénaline sur différents terrains

Nos vélos étaient prêts et nous l’étions aussi. Nous étions impatients de commencer à pédaler et nous avons décidé de tester d’abord le Bikepark Thunersee. Grâce aux différents itinéraires autour du lac de Thoune, il promet des offres variées pour les débutants comme pour les professionnels.
L’association « Bikepark Thunersee » s’engage à promouvoir les possibilités de cyclisme autour du lac de Thoune. Grâce à son engagement, cinq pistes sont déjà en action et sont régulièrement entretenues par l’association. Afin de soutenir l’association dans l’entretien et d’autres projets, nous avons pris un mécénat journalier de CHF 5.–. Il peut être facilement payé par Twint directement à l’entrée de la piste.

Frau auf dem Bike fährt über den Waldweg

Par monts et par vaux, sur des sentiers escarpés – Interlaken a beaucoup à offrir. ©Sina Candrian

Jour 1 La piste Goldiwheel est idéale pour commencer

Nous avons d’abord testé la piste Goldiwheel près de Thoune et nous n’avons pas été déçues. La piste est fluide et praticable de haut en bas. Elle est donc idéale pour commencer ou pour les débutants. Une longue jumpline (plusieurs sauts d’affilée) vous attend dans la partie inférieure – une rareté en Suisse ! La jumpline « Prügu Jumps » se compose de plusieurs sauts praticables ou contournables de plus en plus grands. Les tables (saut avec surface plane entre l’élan et la réception) vont de quatre à onze mètres. Nous avons particulièrement apprécié cette piste en raison des nombreuses options de sortie et de la piste en montée. De cette façon, vous pouvez passer des petits sauts aux grandes tables.

Schild im Wald mit Infos zum Trail

Le sentier Goldiwheel offre une introduction parfaite pour les petits et les grands. ©Sina Candrian

Jour 2 La piste Heartbeat est au programme

Le jour suivant, nous sommes allées d’Interlaken au Niederhornbahn, à 12 kilomètres de là. La nouvelle piste Heartbeat y a été ouverte. La remontée mécanique transporte les vététistes jusqu’à la station de Beatenberg pour seulement CHF 18.60 avec un abonnement demi-tarif. C’est particulièrement intéressant en été, lorsque la remontée fonctionne jusqu’à 19 heures. La piste a tout pour plaire : les passages techniques alternent avec différents gaps (distance entre deux éléments) et drops (saut où la réception est plus basse que l’élan). Cela vaut la peine de bien regarder les différentes sections dès le départ, car le nom de la piste « Heartbeat » dit tout.

Frau auf dem Bike fährt auf Waldweg am See

Avec une vue sur le lac de Thoune, il est beaucoup plus facile de déguster une bonne tasse de café. ©Sina Candrian

Frau fährt einen Waldweg mit dem Bike hoch

Mais d’abord, il faut pédaler fort. ©Sina Candrian

Jour 3 Plaisir et confort sur les pistes individuelles de Lungern

Après deux jours dans le bikepark, les pistes individuelles techniques de la région nous ont attirées à Lungern. Un aller simple avec le téléphérique de Lungern-Turren coûte CHF 18.00 par personne, vélo compris, et vous fait gagner 860 mètres d’altitude. Jusqu’au Restaurant Schönbühl, nous sommes montées de 500 mètres à la force de nos muscles. Une fois au sommet, nous avions besoin de prendre des forces et avons essayé la spécialité de la maison. Le croissant aux noix de 40 cm de long pour CHF 6.50 est à ne pas manquer. Fraîchement fortifiées, nous avons profité de la vue du Gibel (2039 m d’altitude) sur le lac de Lungern pendant quelques minutes. Nous avons poursuivi notre trajet sur le sentier de randonnée sinueux en direction du col du Brünig.
Après une autre belle journée de vélo, nous avons apprécié le méga bon repas au restaurant 3a de l’Auberge de Jeunesse Interlaken. Je suis tombée amoureuse de ce menu : Curry thaï aux cacahuètes avec tofu bio Frutiger. Bien sûr, nous avons encore fait un petit tour de découverte à Interlaken le soir. Le jardin avant du casino m’a beaucoup plu. Mais nous étions trop fatiguées pour une partie de poker.

zwei Bikerinnen über dem Thunersee

En haut, on a toujours la meilleure vue. ©Sina Candrian

Après une autre belle journée de vélo, nous avons apprécié le méga bon repas au restaurant 3a de l’Auberge de Jeunesse Interlaken. Je suis tombée amoureuse de ce menu : Curry thaï aux cacahuètes avec tofu bio Frutiger. Bien sûr, nous avons encore fait un petit tour de découverte à Interlaken le soir. Le jardin avant du casino m’a beaucoup plu. Mais nous étions trop fatiguées pour une partie de poker.

Jour 4 Pistes cyclables cachées et conseils d’initiés

Le quatrième jour, un guide de cyclisme régional nous a accompagnées et nous a montré sa zone de cyclisme. Nous avons rencontré Dario Küffer à Stans, où nous avons garé la voiture et roulé à vélo jusqu’à la station de vallée des télécabines de Wirzweli, près de Dallenwil. Pour CHF 11.20, nous avons confortablement parcouru les 700 premiers mètres d’altitude en télécabine. Après 400 mètres de montée parcourus à vélo, le guide nous a montré l’un de ses sentiers préférés, que nous n’aurions jamais trouvé par nous-mêmes. Cette piste difficile nous a de nouveau mises au défi avec ses passages techniques et ses sauts. Si tu préfères également explorer la région avec un guide, va voir l’école de vélo et le guide Trudy Bike.

Frau auf de Bike im Wald

Mais ne tombez pas – cela devient délicat dès que le chemin devient cahoteux. ©Sina Candrian

Notre conclusion : un grand bravo pour les pistes cyclables autour d’Interlaken

Une chose que nous pouvons dire avec certitude : Interlaken mérite cinq étoiles en matière de vélo ! Nous avons trouvé des pistes cyclables brillantes et variées qui nous ont mises au défi de différentes manières. Certaines des pistes sont sur des chemins de randonnée. Mais il existe également des pistes cyclables aménagées par des professionnels, qui conviennent aussi bien aux débutants qu’aux cyclistes confirmés. La vue imprenable sur les lacs de Suisse centrale est un atout supplémentaire.

Si tu cherches les perles parmi les pistes cyclables hors des sentiers battus, tu les trouveras avec l’aide des guides de cyclisme locaux. Comme certaines des pistes ne sont pas faciles à trouver, nous aimerions faire une petite recommandation : dessine tes itinéraires sur Swiss Topo avant de commencer à pédaler. Comme toujours : les montagnes n’appartiennent à personne. C’est pourquoi le respect et la considération de la nature et des autres randonneurs en montagne sont nécessaires. Ne te contente pas de traverser les lieux et informe-toi au préalable sur l’itinéraire et les sentiers. Souvent, les randonneurs et les cyclistes utilisent le réseau de sentiers ensemble, ce qui peut également entraîner des conflits. Une salutation amicale peut souvent faire des merveilles et renforcer la compréhension mutuelle. Le Club Alpin Suisse CAS a compilé 8 conseils pour pratiquer le VTT en respectant la nature.

Qu’est-ce que tu attends ? En route pour Interlaken et faisons du vélo!

Frau mit dem Bike auf dem Grad

Descendez et profitez de la vue. ©Sina Candrian

Wegweiser über dem Thunersee

De nombreuses routes mènent à Interlaken. ©Sina Candrian

Si tu cherches les perles parmi les pistes cyclables hors des sentiers battus, tu les trouveras avec l’aide des guides de cyclisme locaux. Comme certaines des pistes ne sont pas faciles à trouver, nous aimerions faire une petite recommandation : dessine tes itinéraires sur Swiss Topo avant de commencer à pédaler.

Comme toujours : les montagnes n’appartiennent à personne. C’est pourquoi le respect et la considération de la nature et des autres randonneurs en montagne sont nécessaires. Ne te contente pas de traverser les lieux et informe-toi au préalable sur l’itinéraire et les sentiers. Souvent, les randonneurs et les cyclistes utilisent le réseau de sentiers ensemble, ce qui peut également entraîner des conflits. Une salutation amicale peut souvent faire des merveilles et renforcer la compréhension mutuelle. Le Club Alpin Suisse CAS a compilé 8 conseils pour pratiquer le VTT en respectant la nature.

Qu’est-ce que tu attends ? En route pour Interlaken et faisons du vélo!

À propos de l'auteur

Portrait von Sina Candrian

Sina Candrian est une snowboardeuse professionnelle et ambassadrice de notre bien-êtreHostel3000. Pendant son temps libre, vous pouvez généralement la trouver dans la nature, en hiver sur sa planche et en été à vélo ou en escalade. Elle fait partie de la Fondation Schtifti depuis 2020 et s’engage, avec l’équipe, pour l’autonomisation des jeunes.

Notre partenaire Schtifti a lancé le programme Gorilla en 2010. Lisez notre article de blog sur ce programme et découvrez qui se cache derrière ce projet.

Action & aventure Amis Couples Dans les montagnes
S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires